СДАМ ГИА: РЕШУ ЕГЭ
Образовательный портал для подготовки к экзаменам
Французский язык
≡ французcкий язык
сайты - меню - вход - новости


Задания
Версия для печати и копирования в MS Word
Задание 6 № 202

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

Воспользуйтесь плеером, чтобы прослушать запись.

 

Après le lycée il a décidé de …

 

1) faire des études d'architecture.

2) faire des arts plastiques.

3) travailler dans l’atelier de Marcel Deviers.

Пояснение.

Расшифровка записи
Le dernier métier de la Renaissance

Phosphore: Jean Nouvel, bonjour. Merci d'être avec nous ce soir. Avant de parler de vos projets en cours, accepteriez-vous de nous raconter comment vous est venue l'idée de l'architecture?
Jean Nouvel: Ah! ... Oui bien sûr ... Eh bien ... Tout d'abord il faut préciser que je suis fils d'enseignants. Et pour mes parents les matières qui comptaient, c'étaient les mathématiques et le français. L'éducation artistique était pour eux une discipline secondaire.
Phosphore: Si ce n'étaient pas vos parents qui vous ont incité dans l'architecture?
Jean Nouvel: À vrai dire, l'idée de mes parents, c'était que je devienne professeur, ou ingénieur, enfin quelque chose comme ça ... Mais heureusement, à 15-16 ans, j'ai rencontré un professeur de dessin qui m'a très vite passionné. Il s'appelait Marcel Deviers. Je me rappelle très bien son nom! C'était un homme de passion, très engagé ... dans des activités humanitaires notamment. C'était un artiste local reconnu, qui utilisait le couteau, la terre, le sable. Un artiste du Périgord, un artiste libre!
Phosphore: Donc au lycée vous étiez déjà passionné par l’architecture?
Jean Nouvel: Quand je suis arrivé en seconde, je n'étais pas du tout éveillé aux arts plastiques. Et, en quelques leçons, Marcel Deviers m'a motivé. Il a su créer le désir et m'inciter à progresser. Il me disait: «Fais des choses pour toi, copie des œuvres» ...
Phosphore: Et vous avez commencé à faire des copies?
Jean Nouvel: Il m'a donc proposé de faire de la céramique, des petits carreaux représentant les hauts lieux de Sarlat. Et je ne m'en suis pas trop mal tiré, et la table basse que j'ai réalisée est toujours quelque part chez mes parents! Ensuite il m'a invité à venir dans son atelier. À tel point que l'on m'a même confié la décoration du foyer des jeunes filles de la ville.
Phosphore: Et après le lycée, où vous êtes-vous dirigé?
Jean Nouvel: Après ma terminale, mes parents m'ont demandé ce que je voulais faire. Alors j'ai dit: artiste plasticien. Évidemment, ça a bloqué! Ils m'ont prévenu que je tirerais le diable par la queue toute ma vie, et ils ont insisté pour que je suive d'abord une formation sérieuse. Après réflexion, j'ai décidé que je ferais des études d'architecture, avant de revenir aux arts plastiques ... Et puis, l'architecture m'a intéressé ...
Phosphore: Donc on peut dire que Marcel Deviers était un personnage important dans votre vie.
Jean Nouvel: En tout cas, Marcel Deviers a changé l'orientation de ma vie! Si j'ai choisi l'architecture, c'était pour les arts! Oui, c'est sûrement le professeur qui a le plus influé sur mon parcours. S'il n'avait pas existé, je ferais sûrement tout à fait autre chose!
Phosphore: Et maintenant comment détermineriez-vous votre métier?
Jean Nouvel: C'est un très beau métier, le dernier métier de la Renaissance. Dire que l'architecte est un artiste, ce n'est pas faux, mais c'est un simple résumé. Car c'est un métier ouvert sur une très grande diversité de disciplines. L'architecte est un créateur, mais aussi un ingénieur, un homme politique, un économiste, un designer, un chef d'entreprise, etc. C'est un métier lourd, complexe qui demande du courage. Le talent en effet ne suffit pas. Il faut beaucoup travailler pour cultiver ce qu'on aime faire et ce qu'on sait faire. Suer sang et eau. Cela demande une grande santé physique et mentale!
Phosphore: Et vous travaillez beaucoup ...
Jean Nouvel: Parmi 300 propositions présentées par mon agence, 30 seulement sont retenues! Et travailler sur un projet qui n'aboutit pas, c'est toujours aussi douloureux. Ça l'est au début d'une carrière, pour des petits projets qui ne comptent pas énormément économiquement. Et ça l'est maintenant, avec les gros chantiers qui ont de l'importance pour une équipe entière.
Phosphore: Les 70 collaborateurs de votre agence ont presque tous moins de 30 ans; leurs pays d'origine, leurs cursus sont très variés.
Jean Nouvel: C'est cohérent avec le monde tel qu'il devient. Si j'avais un conseil à donner aux jeunes, je leur dirais de faire plusieurs choses en même temps. D'avoir toujours plusieurs centres d'intérêt: l'art, le sport, les langues ... peu importe! Ces différents chemins s'enrichissent les uns les autres, ouvrent des possibilités différentes. Être multiple, ça permet d'être plus spécifique, davantage soi-même.

Jean Nouvel: Après ma terminale j'ai décidé que je ferais des études d'architecture, avant de revenir aux arts plastiques ...

Источник: Демонстрационная версия ЕГЭ—2013 по французскому языку.