№№ заданий Пояснения Ответы Ключ Добавить инструкцию Критерии
Источник Раздел кодификатора Ф ИПИ
PDF-версия PDF-версия (вертикальная) PDF-версия (крупный шрифт) PDF-версия (с большим полем) Версия для копирования в MS Word
Вариант № 37843

1.

Вы услышите 6 высказываний. Установите соответствие между высказываниями каждого говорящего A–F и утверждениями, данными в списке 1–7. Используйте каждое утверждение, обозначенное соответствующей цифрой, только один раз. В задании есть одно лишнее утверждение. Вы услышите запись дважды.

 

 

1. Je pars en expédition pour enrichir les collections du Musée.

2. Je dessine mais je ne fais pas de l'art.

3. Je fais à la fois de la chirurgie et de l’art.

4. Le Muséum national d'histoire naturelle de Paris accomplit deux fonctions: scientifique et éducative.

5. Nos missions sont toujours très bien préparées.

6. J’étudie les animaux et les végétaux qui n’existent plus.

7. Pour préparer une exposition temporaire il faut trois ans!

 

ГоворящийABCDEF
Утверждение

2.

Вы услышите диалог. Определите, какие из приведённых утверждений А–G соответствуют содержанию текста (1 – Vrai), какие не соответствуют (2 – Faux) и о чём в тексте не сказано, то есть на основании текста нельзя дать ни положительного, ни отрицательного ответа (3 – Aucune information). Занесите номер выбранного Вами варианта ответа в таблицу. Вы услышите запись дважды.

 

 

A. Olivia veut faire un stage «Arts et Histoire».

B. Le professeur dirige ce stage depuis 3 ans.

C. Le stage va durer une semaine.

D. Olivia est très forte en histoire.

E. Olivia veut s’occuper du décor de la scène.

F. La réunion va se passer lundi soir.

G. Olivia viendra avec ses parents.

 

Запишите в ответ цифры, расположив их в порядке, соответствующем буквам:

ABCDEFG
       

3.

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Comment Philippe a-t-il débuté au patinage artistique?

Son entraîneur l'a remarqué …

 

1) sur la patinoire du collège.

2) au lycée.

3) quand il était élève à l'école primaire.

4.

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Les parents de Philippe qu'est-ce qu'ils faisaient dans la vie?

 

1) Son père était maçon et sa mère était comptable.

2) Son père était entraîneur et sa mère était femme au foyé.

3) Ils étaient patineurs tous les deux.

5.

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

À quel âge est-il devenu champion pour la première fois?

 

1) À l'âge de 10 ans.

2) À l'âge de 8 ans.

3) À l'âge de 12 ans.

6.

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Est-ce que Philippe arrivait à concilier l'entraînement et les copains?

 

1) À cause de son emploi du temps chargé, il ne sortait pas avec ses copains.

2) Ils n'avait pas de copains parce qu'ils se moquaient de lui.

3) Malgré son emploi du temps chargé, il sortait avec ses copains dans la cité.

7.

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Philippe a-t-il toujours eu cette volonté d'être le premier?

 

1) Il a eu cette volonté au lycée.

2) Il a eu toujours cette volonté dans le patinage sur la glace.

3) Il a cette volonté à l'école primaire.

8.

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

D'après Philippe, quelle est la recette de la réussite?

 

1) Il faut travailler ferme et être soi-même.

2) Pour réussir il faut avoir de la chance.

3) Avoir le don est suffisant pour réussir.

9.

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Comment a changé la vie de Philippe quand il est devenu professionnel?

 

1) Il présente une émission sur France Télévisions.

2) Il est consultant sportif sur France Télévisions.

3) Il ne s'entraîne plus et ne participe pas aux tournées.

10.

Установите соответствие между заголовками 1–8 и текстами A–G. Запишите свои ответы в таблицу. Используйте каждую цифру только один раз. В задании есть один лишний заголовок.

 

1. Sport

2. Carnet du jour

3. Logement

4. Syndicats

5. Juridiction

6. Météo

7. Mode

8. Archéologie

 

A. Les mosaïques chrétiennes du IIIe siècle qui recouvraient le sol de la plus ancienne église de Terre sainte ont été découvertes sous le sol de la prison israélienne. Selon les spécialistes, les ruines datent d’avant la légalisation du christianisme dans l’empire byzantin.

 

B. Meilleur pilote français de rallye dans les années 80, Jean Ragnotti a réalisé une carrière de 20 ans au cours de laquelle il a gagné trois manches du championnat du monde. Il n’a jamais entendu parler du dopage dans le monde automobile. Mais il perdait trois kilos par jour lors d’un rallye.

 

C. Picardie. Le temps ensoleillé en matinée. Le ciel se voile puis se couvre en cours d’après-midi avec quelques pluies. Mardi, l’alternance de passages nuageux et de belles périodes ensoleillées dans l’intérieur des terres, sur le littoral le soleil est moins généreux.

 

D. Dans le cadre de la manifestation les Arts au vert, J.-M. Pelt anime la conférence « Les langages de la nature : la communication chez les animaux et les plantes » , suivie d’un débat sur la conversation de la flore.

 

E. La notion « le harcèlement au travail » a fait son apparition dans le code du travail grâce à la loi du 11 juin 2002 qui vise à protéger les travailleurs et oblige l’employeur à prendre les mesures de prévention.

 

F. Le styliste Stella McCartney réalise une collection de quarante pièces uniques pour la célèbre marque suédoise Hennes et Mauritz. Les « fashions » s’impatientent et les vendeurs sont sur le pied de guerre pour installer les vêtements de la créatrice avant le 9 novembre 2010.

 

G. Seize communes disent oui à la maison à 100 000 euros. Moins de dix mois après l’annonce de Jean-Louis Barloo on va proposer aux habitants à faibles ressources la maison à petit prix. Le Crédit foncier estime à 1 500 euros le revenu minimum nécessaire pour se lancer dans un crédit d’achat.

 

ТекстABCDEFG
Заголовок

11.

Прочитайте текст и заполните пропуски A–F частями предложений, обозначенными цифрами 1–7. Одна из частей в списке 1–7 — лишняя. Занесите цифры, обозначающие соответствующие части предложений, в таблицу.

 

Internet change notre façon d'utiliser notre mémoire

 

Internet est une révolution en marche. Avec le développement des technologies, on peut maintenant accéder partout et tout le temps à une grande quantité d'informations. Depuis plusieurs années déjà, cet état de fait pose de nombreuses questions. Internet change-t-il notre façon de penser? Nous rend-il idiot? Plus intelligent? Est-ce une chance ou une menace? Les analyses varient d'un spécialiste à l'autre. Des psychologues américains viennent nourrir le débat avec une étude publiée dans «Science». Ils montrent, preuves cognitives à l'appui, A _______________________.

Placés devant des questions difficiles, B _______________________ les cobayes ont immédiatement à l'esprit la «recherche Google» C _______________________. Et lorsqu'on leur demande de stocker des informations dans un ordinateur, ils oublient rapidement ce qu'ils ont écrit pour peu qu'on leur assure D_______________________. Autre constat intéressant, ils retiennent avec une trèsgrande précision l'endroit où est situé le dossier E _______________________. Mis bout à bout, les différentes expériences

menées par les trois chercheurs des universités Columbia, Harvard et du Wisconsin montrent que les gens retiennent moins bien les informations F_______________________.

 

1. auxquelles ils n'ont pas de réponse

2. qui pourrait leur venir en aide

3. qui change notre façon d'utiliser notre mémoire

4. que notre mémoire est déjà sous ľinfluence d'Internet

5. dans lequel chaque information est classée

6. qu'ils peuvent retrouver facilement sur leur ordinateur

7. que le fichier Word sera stockéquelque part sur leur machine

 

ПропускABCDEF
Часть предложения

12.

Grâce à l’application dont il est question dans le texte, on peut …

 

1) évaluer la qualité des plats dans des restaurants universitaires.

2) localiser des établissements proposant des repas gratuits.

3) acheter des produits alimentaires à des prix intéressants.

4) trouver des restaurants pas trop chers à proximité de chez soi.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

13.

Laquelle des étapes d’utilisation de l’application Too Good to Go n’est pas mentionnée dans le texte?

 

1) Effectuer une commande.

2) Payer sa commande en ligne.

3) Arriver à l’heure indiquée.

4) Trouver l’endroit sur le plan.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

14.

Pourquoi la collecte a-t-elle lieu généralement en fin de journée?

 

1) Parce qu’à ce moment de la journée les clients deviennent moins nombreux.

2) Parce qu’à ce moment de la journée on sait ce qu’on n’a pas vendu.

3) Parce que cela répond aux besoins des étudiants qui rentrent tard.

4) Parce que c’est le moment d’accueillir des amateurs de déjeuners tardifs.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

15.

Laquelle de ces affirmations ne correspond pas au contenu du texte? L’utilisation de cette application...

 

1) aide à choisir des aliments plus sains.

2) permet de faire des économies.

3) contribue à la protection de la nature.

4) rend service aux commerçants.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

16.

Selon l’auteur, les clients risquent parfois d’être déçus car …

 

1) les commerces qui utilisent cette application sont rares à Paris.

2) les aliments proposés ne sont pas toujours de bonne qualité.

3) parfois on ne trouve pas de produits dont on a vraiment envie.

4) la taille de paniers est parfois trop petite même pour une personne.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

17.

Pourquoi conseille-t-on de venir avec son propre sac pendant la collecte? Pour des raisons...

 

1) de sécurité.

2) techniques.

3) d’hygiène.

4) écologiques.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

18.

Qu’est-ce que l’auteur du texte propose de faire dans le cas où il ne reste plus de paniers chez votre commerçant?

 

1) Choisir un autre commerce.

2) Ne plus privilégier ce commerce.

3) Revenir plus tard dans la journée.

4) Faire une nouvelle commande.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

19.

Преобразуйте, если это необходимо, слово SON так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

Créer une adresse e-mail

 

 

On exige que vous ayez ______________ adresse email sur Free.fr? C’est facile!

20.

Преобразуйте, если это необходимо, слово ABONNER так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Si la personne ________________ à Freebox, elle pourrait créer son compte e-mail en quelques instants.

21.

Преобразуйте, если это необходимо, слово VOIR так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Cliquez donc sur le lien ci-contre pour accéder à l’instruction. Vous _________________ tout de suite qu'il n'y a aucune difficulté!

22.

Преобразуйте, если это необходимо, слово ACTUEL так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Le conflit des générations

 

La jeunesse _____________________, on ne peut pas la définir et l’expliquer facilement.

23.

Преобразуйте, если это необходимо, слово TENDENCE так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

En effet, les ____________________ d’aujourd’hui nous conduisent vers une métamorphose radicale de la jeune génération.

24.

Преобразуйте, если это необходимо, слово CE так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Et ce qui caractérise leur comportement, c’est premièrement leur désir de jouir d'une liberté absolue. _________________ aspiration à l’indépendance suscite un nombre infini de conflits entre les adultes et les ados :

25.

Преобразуйте, если это необходимо, слово POUVOIR так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

souvent on _________________ être témoin d’un conflit d’opinions, d’idées différentes, des problèmes dans une famille...

26.

Преобразуйте, если это необходимо, слово SYMBOLIQUE так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Le grand feu de Bouge

Le grand feu de Bouge remonte à un passé lointain où nos ancêtres brûlaient _______ l’hiver pour appeler au retour du soleil, donc de la vie.

27.

Преобразуйте, если это необходимо, слово ANCIENNETÉ так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Dans toute l’Europe subsistent encore des traditions liées à ces ________ traditions. C’est le cas à Bouge.

28.

Преобразуйте, если это необходимо, слово AVOISINER так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Le premier dimanche de la Carême, on y allume le grand feu. A la tombée de la nuit, six feu sont d’abord allumés aux quatre coins des collines _______ pour créer une ambiance magique.

29.

Преобразуйте, если это необходимо, слово EMMENER так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Ensuite, les membres de cette Confrérie nocturne _________ le Bonhomme Hiver jusqu’à un bûcher haut de 15 mètres composé de fagots de branches de sapin.

30.

Преобразуйте, если это необходимо, слово VISIBLEMENT так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Bien attaché, il va petit à petit s’enflammer et ce feu sera ______ à plus de 20 kilomètres autour de la Bouge.

31.

Преобразуйте, если это необходимо, слово FLOTTER так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Aujourd’hui le feu d’artifice illumine bruyamment le ciel au-dessus de la fumée encore _____________ du grand ciel.

32.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) bienfaisance

2) pertinence

3) modération

4) respect


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

33.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) suivantes

2) importantes

3) intéressantes

4) affirmantes


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

34.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) interrogatoire

2) enquête

3) question

4) entretien


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

35.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) à

2) de

3) en

4) dans


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

36.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) manquée

2) accomplie

3) reportée

4) oubliée


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

37.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) où

2) qui

3) que

4) dont


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

38.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) piles

2) papier

3) écran

4) souris


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

39.

Vous avez reçu une lettre de votre ami français Stéphane qui vous écrit:

 

…Cette année je termine le lycée et j’ai beaucoup de travail pour avoir mon bac. En même temps je faisdu judo. Ma mère me dit que je passe beaucoup de temps dans la salle de sport, que jedois arrêter le sport et me consacrer complètement aux révisions des cours.As-tu un passe-temps préféré? Tes parents, sont-ils du même avis que mamère? As-tu réussi à combiner tes loisirs et tes études?…

 

Ecrivez une lettre à Stéphane: répondez à ses questions et posez-lui 3 questions sur les examens du bac.

(Еn 100–140 mots)

40.

Выберите только ОДНО из двух предложенных высказываний и выразите своё мнение по предложенной проблеме согласно данному плану.

 

Commentez un des sujets proposés ci-dessous.

 

1. Un bon professeur doit être sévère et exigeant.

2. Beaucoup de jeunes sortent pour passer leurs loisirs, ils pratiquent le sport, vont au cinéma, se promènent avec leurs copains. Mais il y a d’autres qui restent à la maison devant leurs ordinateurs et passent tout leur temps dans le monde virtuel en disant qu’ils y trouvent tout ce qu’il leur faut: les amis, les jeux, les spectacles, etc.

 

Quel est votre avis? Êtes-vous d’accord avec cette opinion?

 

Suivez le plan:

− introduction: posez le problème en le reformulant;

− avancez votre opinion et faites-la valoir avec 2–3 arguments à l’appui;

− exposez un point de vue opposé et donnez 1–2 arguments pour le soutenir;

− expliquez pourquoi vous ne les acceptez pas;

− conclusion: confirmez votre position.

 

Écrivez une réponse en 200–250 mots.

41.

Imaginez que vous êtes en train de préparer un projet avec votre ami. Vous avez trouvé un texte très intéressant et vous voulez le lire à votre ami. Vous avez 1 mn 30 pour lire ce texte en silence, puis 1 mn 30 pour le lire à haute voix.

 

Spencer était un ingénieur, un philosophe et un psychologue, qui à son époque était aussi célèbre que Darwin. Il a forgé d'abord l'expression ‘la survie du plus en forme’. Darwin lui a payé le compliment d'utilisation de cela lui-même. Herbert était l'aîné de neuf enfants, dont tout le reste sont morts prématurément. Formé comme un ingénieur civil, il est devenu un philosophe, un psychologue, un sociologue, un économiste et un inventeur. Il a vendu plus d'un million de livres dans sa vie et était le premier à appliquer la théorie évolutionniste à la psychologie, la philosophie et l'étude de société.

Il a aussi inventé le trombone. L'appareil a été appelé l'Épingle de Reliure de Spencer et a été produit sur une machine de crochet-et-œil modifiée. Il a bien fait sa première année, mais la demande s'est asséchée. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les trombones étaient un symbole brûlant de résistance norvégienne à l'occupation allemande. Un trombone géant a été plus tard érigé à Oslo.

42.

Observez ce document.

 

 

Vous envisagez d'acheter une télévision et vous souhaitez obtenir plus d'informations. Dans 1mn30, vous devrez poser cinq questions directes pour savoir:

1) s'ils acceptent les cartes de crédit

2) taille de l'écran

3) si le téléviseur est équipé d'une connexion Wi-Fi gratuite

4) avantages du dispositif sur les autres

5) délai de livraison

 

Vous avez 20 secondes pour poser chaque question.

43.

Ces photos appartiennent à votre album. Choisissez-en une pour la montrer à votre ami/e.

 

Après 1 mn 30 de réflexion, vous décrivez la photo choisie. Votre réponse ne dépasse pas 2 minutes (12–15 phrases).

En décrivant la photo choisie, n’oubliez pas de mentionner:

• où et quand elle a été prise

• qui ou quoi y est représenté

• ce qui s’y passe

• pourquoi vous tenez à la garder dans votre album

• pourquoi vous avez décidé de la montrer à votre ami/e

Organisez votre description sous forme d’un monologue cohérent et logique.

Commencez votre réponse par dire "J'ai choisi la photo N°..."

44.

Observez les deux photos. Dans 1 mn 30, vous devrez les comparer :

 

• en faisant une courte description de chacune d’elles (action, lieu)

• en précisant ce que ces photos ont en commun

• en décrivant les différences entre ces deux photos

• en disant quel type d'activités présentées dans les photos que vous aimeriez faire

• en expliquant pourquoi

 

Votre réponse ne doit pas durer plus de 2 minutes (12–15 phrases). Faites votre présentation sous forme d’un monologue cohérent et logique.