№№ заданий Пояснения Ответы Ключ Добавить инструкцию Критерии
Источник Раздел кодификатора ФИПИ
PDF-версия PDF-версия (вертикальная) PDF-версия (крупный шрифт) PDF-версия (с большим полем) Версия для копирования в MS Word
Вариант № 37018

1.

Вы услышите 6 высказываний. Установите соответствие между высказываниями каждого говорящего A–F и утверждениями, данными в списке 1–7. Используйте каждое утверждение, обозначенное соответствующей цифрой, только один раз. В задании есть одно лишнее утверждение. Вы услышите запись дважды. Занесите свои ответы в таблицу.

 

 

1. Avant, la visite du Louvre était gratuite tous les dimanches.

2. Il faut habituer les enfants à fréquenter les musées.

3. Il faut que les musées organisent des conférences dans les lycées.

4. La gratuité des musées peut réduire l’inégalité sociale.

5. Il faut plus de musées qui proposent des réductions.

6. On perd trop de temps à faire la queue dans les musées.

7. La gratuité des musées diminue la valeur de la culture.

 

ГоворящийABCDEF
Утверждение

2.

Вы услышите диалог. Определите, какие из приведённых утверждений А–G соответствуют содержанию текста (1 – Vrai), какие не соответствуют (2 – Faux) и о чём в тексте не сказано, то есть на основании текста нельзя дать ни положительного, ни отрицательного ответа (3 – Aucune information). Занесите номер выбранного Вами варианта ответа в таблицу. Вы услышите запись дважды.

 

 

A. Jules suit un cours d’espagnol.

B. L’École des langues a ouvert il y a 3 ans.

C. Simon a suivi un cours d’anglais pendant un an.

D. Jules est débutant en espagnol.

E. Jules a payé très cher son cours.

F. Élodie a une passion pour le sport.

G. Élodie fait du tennis deux fois par semaine.

 

Запишите в ответ цифры, расположив их в порядке, соответствующем буквам:

ABCDEFG
       

3.

Вы услышите интервью дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Quel métier Fanny Rouseau faisait-elle avant de devenir écrivain? Elle était ...

1) archéologue.

2) détective.

3) zoologue.

4.

Вы услышите интервью дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Quel est le titre du premier roman de Fanny Rouseau?

1) «Les Chemins de la peste».

2) «Les Temps glaciaires».

3) «Quand sort la recluse».

5.

Вы услышите интервью дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Selon Fanny Rouseau, quel est le but d’un roman policier?

 

1) Trouver une erreur historique.

2) Résoudre un problème.

3) Apprendre le plus d’information.

6.

Вы услышите интервью дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Pendant combien de temps Fanny Rouseau a-t-elle rédigé son dernier roman?

 

1) Dix mois.

2) Un mois.

3) Six mois.

7.

Вы услышите интервью дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Selon Fanny Rouseau, son personnage principal est son ...

 

1) double.

2) modèle.

3) opposé.

8.

Вы услышите интервью дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Comment Fanny Rouseau participe-t-elle à la protection de l’environnement?

 

1) Elle signe des pétitions.

2) Elle vote «Les Verts».

3) Elle achète bio.

9.

Вы услышите интервью дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

D’après Fanny Rouseau, qu’est-ce qui est important dans un roman policier?

 

1) L’atmosphère.

2) L’intrigue.

3) Le message.

10.

Установите соответствие между заголовками 1–8 и текстами A–G. Запишите свои ответы в таблицу. Используйте каждую цифру только один раз. В задании есть один лишний заголовок.

 

1. La valeur des matières

2. Quel avenir pour les jeunes médecins?

3. Inflation: mesures urgentes

4. Fin de « l’enfant unique »

5. Les Corses sont-ils racistes?

6. L’année la plus chaude!

7. Après sept années de crise

8. Fraude fiscale

 

A. Aux 195 pays qui, le 12 décembre, à Paris, ont conclu un accord historique pour contrecarrer le réchauffement planétaire, le bilan climatique de l’année 2015 apporte une légitimation elle aussi historique. La colonne de mercure a en effet grimpé à un niveau inégalé depuis 1880, date des premiers relevés. Une poussée de fièvre largement imputable à un épisode El Niño particulièrement puissant, un phénomène océanique et atmosphérique dont l’effet s’ajoute à la tendance lourde, le réchauffement dû aux émissions humaines de gaz à effet de serre.

 

B. Apple Italia a été accusée par les services antifraude de ne pas avoir payé l’IRES, l’impôt sur les revenus, de 2008 à 2013. Après plusieurs mois de négociations, Apple Italia, qui dépend du siège européen d’Apple en Irlande, a accepté de faire un chèque de 318 millions d’euros, alors que la somme réclamée atteignait près de 880 millions d’euros. Le quotidien estime que cette décision pourrait constituer un précédent dans d’autres procédures en Europe.

 

C. Le 1er janvier 2016, la Chine abandonne officiellement la politique selon laquelle chaque famille ne pouvait avoir qu’un enfant. La mise en place en 1979 de cette politique, trois ans après la mort de Mao et au moment où Deng Xiaoping lançait sa politique de réformes et d’ouverture, s’expliquait par des raisons économiques. Tout comme son abandon, près de quarante ans plus tard, dans une Chine grisonnante et en quête d’un nouveau modèle de développement qui donne une part plus importante à la consommation.

 

D. Comme il faut compter entre dix et quinze ans entre l’admission au concours d’un étudiant en PACES (première année commune aux études de santé) et son installation en tant que jeune médecin, « les étudiants sélectionnés aujourd’hui arriveront à la fin de leurs études en 2025-2030, quand les déserts médicaux n’existeront plus », déplore Maxime Rifad. Il juge l’accompagnement à l’installation des jeunes médecins dans les zones désertées bien « plus efficace et plus immédiat ».

 

E. Les débordements qui ont suivi l’agression de pompiers dans un quartier sensible d’Ajaccio viennent relancer un débat nourri d’épisodes xénophobes passés, bien réels, mais dont la portée est souvent surévaluée, ou interprétée à la lumière d’analyses simplifiées, pour ne pas dire simplistes. Les dernières données disponibles de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (2013) font état d’un niveau de violence à caractère raciste sur l’île globalement comparable à celui des autres régions françaises – il est même parfois nettement inférieur.

 

F. A la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), on préfère également voir le verre à moitié plein. Un rebond plus que bienvenu, après sept années de crise qui ont saigné à blanc le secteur. Le chiffre d’affaires de la construction est passé de 139 à 128 milliards d’euros entre 2007 et 2014. Et quelque 150 000 emplois ont été rayés de la carte, sur un total de 1,3 million avant la crise. Ce dispositif verra ses critères d’application singulièrement assouplis : il pourra financer jusqu’à 40 % de l’achat d’un bien immobilier neuf, contre 18 % à 26 % du montant de l’emprunt contracté aujourd’hui.

 

G. Connaître les coefficients attribués à chaque matière scolaire des séries S, L, ES et STMG du bac 2016 s’avère très utile pour optimiser votre programme de révisions. Il ne s’agit pas de faire des impasses sur les petits coefficients, mais de concentrer vos efforts sur les bonnes matières, en fonction de leur poids dans la note finale et de vos aptitudes. Inutile par exemple de passer trop de temps sur une matière dont le coefficient est 2 : y obtenir un 20/20 vous fera gagner moins de points qu’un 10/20 dans une matière de coefficient 7.

 

ТекстABCDEFG
Заголовок

11.

Прочитайте текст и заполните пропуски A–F частями предложений, обозначенными цифрами 1–7. Одна из частей в списке 1–7 — лишняя. Занесите цифры, обозначающие соответствующие части предложений, в таблицу.

 

Comment on rédige un dictionnaire?

 

Le dictionnaire est un objet culturel qui présente le lexique d’une langue sous forme alphabétique, en fournissant sur chaque terme un certain nombre d’informations. Les dictionnaires de langue française sont rédigés par des lexicographes A_______________________ du fonctionnement d’une langue. Ils ont des compétences en phonétique et en étymologie. Ils doivent être curieux, rigoureux et obstinés, car il faut parfois jouer les Sherlock Holmes B_______________________ sur un nouveau mot!

Il y a environ 100 000 mots dans un dictionnaire pour adultes, et 6 000 mots dans un dictionnaire “benjamin” (pour les 7–11 ans). Pour choisir les mots C_______________________ dans leur dictionnaire, on se renseigne sur leur programme à l’école, mais aussi sur leur quotidien.

Dans chaque nouvelle édition, on ajoute entre 100 et 200 mots. Ces nouveaux mots viennent de partout, de la télévision, des journaux, de la publicité, etc. Quand les “chasseurs de mots” ont repéré un nouveau mot ou une expression qui reviennent régulièrement et D_______________________ dans la société, on l’ajoute dans les dictionnaires.

Parfois, un mot peut être supprimé du dictionnaire. Mais c’est rare, car un dictionnaire a une fonction historique. Par exemple, le mot “carrosse” désigne un véhicule E_______________________ dans notre monde d’aujourd’hui. Et, pourtant, nous avons besoin de le connaître F_______________________, des contes, etc. Dans un dictionnaire, on peut indiquer le degré de modernité d’un mot. On écrit “anciennement”, “vieilli” ou “vieux” quand un mot n’est presque jamais

employé dans la langue de tous les jours.

 

1. qui sont suffisamment répandus

2. qui n’a plus de réalité

3. que les élèves trouveront

4. pour lire des livres anciens

5. qui sont des personnes spécialistes

6. pour trouver des informations fiables

7. qu’invente la langue

 

ПропускABCDEF
Часть предложения

12.

Grâce à l’application dont il est question dans le texte, on peut …

 

1) évaluer la qualité des plats dans des restaurants universitaires.

2) localiser des établissements proposant des repas gratuits.

3) acheter des produits alimentaires à des prix intéressants.

4) trouver des restaurants pas trop chers à proximité de chez soi.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

13.

Laquelle des étapes d’utilisation de l’application Too Good to Go n’est pas mentionnée dans le texte?

 

1) Effectuer une commande.

2) Payer sa commande en ligne.

3) Arriver à l’heure indiquée.

4) Trouver l’endroit sur le plan.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

14.

Pourquoi la collecte a-t-elle lieu généralement en fin de journée?

 

1) Parce qu’à ce moment de la journée les clients deviennent moins nombreux.

2) Parce qu’à ce moment de la journée on sait ce qu’on n’a pas vendu.

3) Parce que cela répond aux besoins des étudiants qui rentrent tard.

4) Parce que c’est le moment d’accueillir des amateurs de déjeuners tardifs.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

15.

Laquelle de ces affirmations ne correspond pas au contenu du texte? L’utilisation de cette application...

 

1) aide à choisir des aliments plus sains.

2) permet de faire des économies.

3) contribue à la protection de la nature.

4) rend service aux commerçants.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

16.

Selon l’auteur, les clients risquent parfois d’être déçus car …

 

1) les commerces qui utilisent cette application sont rares à Paris.

2) les aliments proposés ne sont pas toujours de bonne qualité.

3) parfois on ne trouve pas de produits dont on a vraiment envie.

4) la taille de paniers est parfois trop petite même pour une personne.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

17.

Pourquoi conseille-t-on de venir avec son propre sac pendant la collecte? Pour des raisons...

 

1) de sécurité.

2) techniques.

3) d’hygiène.

4) écologiques.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

18.

Qu’est-ce que l’auteur du texte propose de faire dans le cas où il ne reste plus de paniers chez votre commerçant?

 

1) Choisir un autre commerce.

2) Ne plus privilégier ce commerce.

3) Revenir plus tard dans la journée.

4) Faire une nouvelle commande.


Une application pour manger pas cher

Manger à petit prix tout en luttant contre le gaspillage alimentaire: c’est ce que propose l’application Too Good to Go («trop bon pour être jeté»). Une initiative susceptible d’intéresser les étudiants soucieux de bien manger pour quelques euros. Née au Danemark, l’application a été développée en France en 2016 par Lucie Basch, ingénieure.

Plutôt que d’être bêtement jetés à la poubelle, les invendus du jour sont proposés pour quelques euros. Il suffit de repérer un lieu de collecte sur l’application, de réserver son «panier» et de se rendre aux heures de collecte indiquées. Pour récupérer son panier, on doit simplement présenter son smartphone au commerçant qui valide alors l’achat. La collecte a lieu généralement en fin de journée avant la fermeture des commerces. Idéal pour les étudiants qui rentrent d’une journée de cours. Pour les amateurs de déjeuners tardifs, certains commerces proposent des collectes en début d’après-midi, entre 14h et 15h. Outre les boulangeries, l’application référence des restaurants, des marchands de fruits et légumes, des hôtels, des enseignes de restauration rapide et de grande distribution.

En utilisant l’application, on fait un geste pour l’environnement et réalise un acte citoyen: on évite que des aliments encore consommables finissent à la poubelle. Tout le monde y trouve son compte: le consommateur qui mange à petit prix; les commerçants qui gagnent quelques euros sur des produits qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain; et la planète qui limite le gaspillage de ses

ressources.

Un panier, vendu à partir de 2 €, suffit à constituer un repas entier. Dans les boulangeries, les paniers contiennent généralement un sandwich, un ou deux pains et des viennoiseries. Certains sont tellement bien fournis qu’ils peuvent être consommés à plusieurs et pour plusieurs repas. Par exemple, les viennoiseries (croissants, brioches ...) peuvent servir pour le petit-déjeuner le lendemain et les pains à faire des sandwichs pour le déjeuner.

L’application rend plus accessibles des plats dont on se prive souvent, car trop chers. On trouve par exemple des plateaux de sushis ou des bentos entre 4 et 7€, soit deux à trois fois moins chers que le prix normal. Too Good to Go vous permet de goûter différentes cuisines (indien, mexicain, coréen ...) et aussi de découvrir de nouveaux lieux. Enfin, elle est disponible dans plusieurs pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Danemark ...), ce qui permet de se restaurer en voyage.

Le contenu des paniers n’est jamais le même. Il peut parfois ne pas correspondre à vos préférences alimentaires, voire franchement vous décevoir. Rares sont les commerces qui vous proposent de composer vous-même votre panier. Mais c’est le jeu! Par ailleurs, l’application s’adresse surtout aux citadins. Les points de collecte abondent à Paris mais sont plus rares dans les petites villes et quasiment inexistants dans les villages.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout et lutter (aussi) contre l’utilisation d’emballages, le mieux est d’apporter son propre sac et ses boîtes alimentaires lors de la collecte. Certains commerces l’exigent et peuvent faire payer les contenants. En outre, les disponibilités sont différentes: selon le jour, il peut arriver que votre commerce préféré ne propose aucun panier ou que les stocks soient déjà épuisés. Mieux vaut alors consulter l’application régulièrement dans la journée, mettre ses lieux préférés dans ses «favoris» et parfois accepter de faire un détour par un commerce plus éloigné.

19.

Преобразуйте, если это необходимо, слово SUIVRE так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

 

Jacques-Yves Cousteau

Qui n'a pas vu sur son écran de télévision apparaître le visage énergique du commandant Cousteau? Qui n'a pas __________________une de ses nombreuses explorations sous-marines ou lu ses récits sur les requins, les dauphins ou les baleines?

20.

Преобразуйте, если это необходимо, слово ETRE так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

L'officier de marine Jacques- Yves Cousteau, nommé directeur du Musée océanographique de Monaco en 1957, __________________ depuis longtemps connu et populaire dans le monde entier...

21.

Преобразуйте, если это необходимо, слово NAITRE так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Jacques- Yves Cousteau __________________ il y a plus de quatre-vingts ans près de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, mais c'est à Paris qu'il a fait ses études.

22.

Преобразуйте, если это необходимо, слово POUVOIR так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Très jeune, à vingt ans, il a __________________ réaliser sa première ambition: il est devenu officier de marine.

23.

Преобразуйте, если это необходимо, слово PRENDRE так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Ensuite, sa carrière de marin l'a mené sur tous les océans, mais les profondeurs des mers l'ont toujours fasciné. C'est à partir de 1952 qu'il __________________ le commandement de la Calypso, un bateau spécialement équipé pour la recherche au fond des mers.

24.

Преобразуйте, если это необходимо, слово SUCCÈS так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Pendant cinquante ans le commandant Cousteau a inspiré la recherche océanographique et collectionné les __________________ et les distinctions.

25.

Преобразуйте, если это необходимо, слово DEVENIR так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

En novembre 1988, il est__________________ membre de l'Académie française.

26.

Образуйте от слова SOUVENIR однокоренное слово так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

Le petit Nicolas va se faire prendre en photo

 

 

Ce matin, nous sommes tous arrivés à l’école bien contents, parce qu’on va prendre une photo de la classe. Papa a dit: "Quand tu seras grand, tu prendras la photo et tu ___________________ de tes copains"!

27.

Образуйте от слова COIFFER однокоренное слово так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

La maîtresse nous a dit de venir bien propres et bien ___________________.

28.

Образуйте от слова JOUER однокоренное слово так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Je suis entré dans la cour de récréation. La maîtresse était en train de gronder Geoffroy qui était venu habillé en martien. Geoffroy a un papa très riche qui lui achète tous les ____________________ qu’il veut. Geoffroy disait à la maîtresse qu’il voulait absolument être photographié en martien.

29.

Образуйте от слова MAÎTRE однокоренное слово так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Le photographe était déjà là et on lui a dit qu’il fallait faire vite, sinon, nous allions rater notre cours d’arithmétique. Agnan, qui est le premier de la classe, a dit que ce serait dommage, parce qu’il avait bien fait tous ses problèmes et qu’il avait hâte de les montrer à la __________________.

30.

Образуйте от слова SUPPORTER однокоренное слово так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Eudes, un autre copain, a commencé à taquiner Agnan. La maîtresse s’est mise à crier que nous étions __________________ et que si ça continuait il n’y aurait pas de photo et qu’on irait en classe.

31.

Образуйте от слова PARFAIT однокоренное слово так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Le photographe, alors, a dit : «Allons, allons, allons, du calme, du calme. Je sais comment il faut parler aux enfants, tout va se passer très bien, _______________________ bien.»

32.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) bienfaisance

2) pertinence

3) modération

4) respect


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

33.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) suivantes

2) importantes

3) intéressantes

4) affirmantes


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

34.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) interrogatoire

2) enquête

3) question

4) entretien


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

35.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) à

2) de

3) en

4) dans


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

36.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) manquée

2) accomplie

3) reportée

4) oubliée


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

37.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) où

2) qui

3) que

4) dont


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

38.

Вставьте пропущенное слово:

 

1) piles

2) papier

3) écran

4) souris


Comment préparer une interview?

 

La préparation de l’interview est capitale car c’est de votre documentation sur le thème traité que dépendra la 32 ______ de vos questions. C’est important, car l’interlocuteur doit sentir que le journaliste est en terrain connu et sait de quoi il parle. De plus, si vous faites une recherche, cela va vous donner des idées des questions.

Les étapes de la préparation d’une interview sont donc les 33 ______. Tout d’abord, il faut s’informer sur le sujet de l’interview. Quand je dis sujet, je veux dire aussi bien la personne interviewée et non seulement le ou les thèmes de votre 34 ______ . On peut donc rechercher d’autres articles ou interviews déjà publiés, des photos ou encore des documents historiques selon le cas.

Il faut ensuite demander l’interview, c’est-à-dire contacter la personne, se présenter, dire quel média vous représentez et 35 ______ quel but on souhaite faire l’interview, indiquer le thème traité et surtout fixer la date, l’heure et la durée du rendez-vous.

Cette étape 36 ______ , il faut bien sûr préparer des questions 37 ______ vous allez poser, et il est important de bien les préparer, il faut aussi savoir s’en détacher si l’entretien prend une tournure inattendue…

Enfin, il faut bien préparer son matériel et vérifier son bon fonctionnement. Je sais, ça a l’air bête, comme ça, mais imaginez-vous face à un interlocuteur avec un magnétophone sans 38 ______.»

39.

Vous avez reçu une lettre de votre ami français Nathan qui vous écrit:

 

… En ce moment je révise mon bac. Mes parents ne me parlent que de ça, me demandent 10 fois par jour où j'en suis de mes révisions, et sont persuadés que je n'en fais pas assez. Mais ils ne sont pas là de la journée et rentrent à 20h. Moi c'est l'heure où j'ai envie de souffler. Et toi, comment travailles-tu pour tes examens, seul ou avec tes amis? Comment te reposes-tu le soir? Comment passes-tu les week-ends pendant la période des examens?

Cet été j’ai beaucoup voyagé en Provence et maintenant je connais bien cette belle région …

 

Ecrivez une lettre à Nathan.

Dans votre lettre

– répondez à ses questions

– posez-lui 3 questions sur son voyage en Provence.

Ecrivez 100–140 mots.

Suivez les règles de la présentation des lettres non officielles.

40.

Выберите только ОДНО из двух предложенных высказываний и выразите своё мнение по предложенной проблеме согласно данному плану.

 

Commentez un des sujets proposés ci-dessous.

 

1. Il faut défendre l'utilisation d'Internet aux enfants moins de 13 ans.

2. Il faut imposer deux langues étrangères obligatoires à l'école secondaire.

 

Quel est votre avis?

 

Suivez le plan:

− introduction: posez le problème en le reformulant;

− avancez votre opinion et faites-la valoir avec 2–3 arguments à l’appui;

− exposez un point de vue opposé et donnez 1–2 arguments pour le soutenir;

− expliquez pourquoi vous ne les acceptez pas;

− conclusion: confirmez votre position.

 

Écrivez une réponse en 200–250 mots.

41.

Imaginez que vous êtes en train de préparer un projet avec votre ami. Vous avez trouvé un texte très intéressant et vous voulez le lire à votre ami. Vous avez 1 mn 30 pour lire ce texte en silence, puis 1 mn 30 pour le lire à haute voix.

 

La plus haute montagne est située sur Mars. Le volcan géant du mont Olympe est la plus haute montagne du système solaire et de l'univers connu. A 14 miles et 388 miles à travers, cette montagne est près de trois fois plus haute que le mont Everest et si large que sa base couvrirait Arizona, ou l'ensemble de la région des îles britanniques. Le cratère sur le dessus est à environ 45 miles de large et plus de près de 2 miles de profondeur, largement assez grande pour avaler Londres.

Nous mesurons traditionnellement montagnes par leur hauteur. Si nous les mesurions par leur taille, il serait inutile d'isoler une montagne dans une gamme du reste. Cela étant, le mont Everest éclipserait le mont Olympe. Il fait partie de la gamme gigantesque ce qui est égal à près de 1500 miles de longueur.

42.

Observez ce document.

 

 

Vous envisagez de visiter Cesky Krumlov et vous souhaitez obtenir plus d'informations. Dans 1mn30, vous devrez poser cinq questions directes pour savoir:

 

1) les lieux les plus populaires de la ville

2) prix pour une famille de trois

3) recommandations

4) les services qu'ils fournissent au cours du voyage

5) nombre de personnes dans le voyage

 

Vous avez 20 secondes pour poser chaque question.

43.

Ces photos appartiennent à votre album. Choisissez-en une pour la montrer à votre ami/e.

 

Après 1 mn 30 de réflexion, vous décrivez la photo choisie. Votre réponse ne dépasse pas 2 minutes (12–15 phrases). En décrivant la photo choisie, n’oubliez pas de mentionner:

• où et quand elle a été prise

• qui ou quoi y est représenté

• ce qui se passe

• pourquoi vous tenez à la garder dans votre album

• pourquoi vous avez décidé de la montrer à votre ami/e

Organisez votre description sous forme d’un monologue cohérent et logique. Commencez votre réponse par dire "J'ai choisi la photo N°..."

44.

Observez les deux photos. Dans 1 mn 30, vous devrez les comparer :

 

• en faisant une courte description de chacune d’elles (action, lieu)

• en précisant ce que ces photos ont en commun

• en décrivant les différences entre ces deux photos

• en disant quelle image est plus attrayant pour vous

• en expliquant pourquoi

 

Votre réponse ne doit pas durer plus de 2 minutes (12–15 phrases). Faites votre présentation sous forme d’un monologue cohérent et logique.