№№ заданий Пояснения Ответы Ключ Добавить инструкцию Критерии
Источник Раздел кодификатора Ф ИПИ
PDF-версия PDF-версия (вертикальная) PDF-версия (крупный шрифт) PDF-версия (с большим полем) Версия для копирования в MS Word
Задания
Задание 3 № 476

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

L'idée de devenir photographe

 

1) Est venue à Chris après qu'il ait vu de grandes sculptures.

2) fut le résultat de son travail avec des sculptures.

3) lui a fait perdre l'intérêt dans les sculptures.

1
Задание 5 № 478

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Chris a été l'assistant d'un photographe qui:

 

1) avait les derniers équipements photographiques.

2) a donné à Chris de précieux conseils professionnels.

3) posait des questions difficiles à Chris.


2
Задание 6 № 479

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Selon Chris, travailler comme assistant est une bon début dans une carrière parce que l'on peut:

 

1) avoir une meilleure compréhension de la profession.

2) acquérir les techniques de base de la prise de vue.

3) devenir ami avec beaucoup de gens de talent.


3
Задание 7 № 480

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Chris a acheté un appareil photo en plastique parce que celui-ci:

 

1) lui a permis de prendre des photos originales.

2) N'était pas très cher.

3) était léger à transporter.


4
Задание 8 № 481

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Chris utilise l'expression «Cela a ouvert le bal» pour dire que:

 

1) il est devenu populaire avec les danseurs.

2) il est soudain devenu très riche.

3) son art est devenu plus axé sur la danse.


5
Задание 9 № 482

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Chris va aux spectacles de danse car:

 

1) le chorégraphe lui recommande de voir le spectacle.

2) il est toujours intéressant pour lui d'être à la première.

3) il veut trouver les liens qui unissent le spectacle à son travail.


6
Задание 4 № 483

Вы услышите репортаж дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Chris pense qu'il est génial de travailler avec des danseurs, car:

 

1) ils sont sont vifs et enthousiastes.

2) peuvent faire face à n'importe quel problème.

3) peuvent travailler de longues heures.

Пояснение.

Расшифровка записи
Maintenant nous sommes prêts à commencer.

Présentateur: Notre invité aujourd'hui est M. Chris Nash, qui est largement reconnu comme l'un des photographes les plus créatifs dans son domaine. Il a plus de 40 expositions de ses photographies de danse à travers le monde à son actif et a travaillé avec des compagnies de renom du monde de la danse et de chorégraphes réputés. Et voici ma première question: pourquoi vous êtes devenu photographe?
Chris Nash: J`y suis venu par hasard. A la fac dans le cadre du cours d`arts plastiques, nous avons passé une semaine dans une chambre noire. J'ai trouvé ça magique de voir les images se développer. À l'époque, je faisais de la sculpture et mes créations étaient d`envergure, et je n'avais pas d'endroit où les stocker, j'ai commencé à les prendre des photos d'elles avant de les détruire. Ca m'a brisé le coeur, alors j'ai été une vraiment fier des photos obtenues progressivement commencé à développer un plus grand intérêt pour la photographie.
P.: N`avez-vous passé aucun diplôme?
C. N.: Non, pas vraiment. J'ai passé de plus en plus de temps dans la chambre noire. Mes professeurs étaient des artistes dont la majeure partie du travail était basée sur la photographie. Le technicien de chambre noire de la fac était génial. C`était un photographe professionnel et il m'a présenté à John, le photographe que j'ai assisté quand j'ai quitté l`université. Je voulais faire des choses, et John me disait ce dont j'avais besoin, quel équipement acheter, quels livres lire. Je suis une sorte d`autodidacte, mais il était là pour répondre à toutes mes questions. La meilleure façon d'apprendre est de faire.
P.: Vous venez de dire que vous avez travaillé en tant qu'assistant, est-ce une bonne façon pour progresser dans une carrière?
C. N.: Oui, absolument! En fait, je pense que c'est la meilleure façon. Quand vous voyez un photographe travaillant sur le tas, vous vous rendez mieux compte et avez une idée plus claire de ce qu`est la photographie. Vous devez faire face à beaucoup de gens talentueux: les modèles, les artistes, les maquilleurs, etc Tous ont leurs habitudes particulières et leeurs excentricités. Vous devez être capable de tirer d'eux le meilleur parti et d'être très patient. Idéalement, lorsque vous êtes à la fac vous apprenez toutes les techniques de base, mais lorsque vous commencer à travailler, il y a tout un tas d`autres choses importantes à connaître.
P.: Quel a été votre premier appareil photo? Où avez vous pris votre première photo?
C. N.: Un appareil photo pas cher en plastique. Je l`ai eu quand j'avais douze ans et puis j'ai acheté un appareil à objectif unique quand je suis arrivé à la fac. Puis je suis retourné à un appareil photo en plastique. J'ai vu cette exposition où un photographe a utilisé un appareil photo vraiment pas cher appelé Diana. Il y avait une lentille en plastique dessus, qui a donné un rendu flou et rêveur. Je voulais obtenir le même effet, alors j`ai fait un grand nombre de marchés pour essayer de trouver un appareil photo d'occasion. J'en ai trouvé deux qui j`avais en permanence sur moi.
P.: Quand avez-vous commencé à s'intéresser à la danse?
C. N.: A l`époque où j'étais encore étudiant à Londres. A cette époque, le Centre de danse a été attaché à notre fac. J'ai donc rencontré beaucoup d'étudiants de danse et j'ai vu de la danse contemporaine. Je me suis dit que ce serait un grand sujet pour la photographie. Donc, j'ai demandé à l'un des élèves de danse de venir en studio pour prendre quelques photos. J'ai été fasciné par les résultats et envoyé les photos à un concours que j'ai gagné. J'ai gagné 50 dollars de matériaux photographiques. Cela a ouvert le bal. Ce fut vers 1979.
P.: Allez-vous aux spectacles de danse des personnes que vous photographiez?
C. N.: Oui, mais pas très souvent. La façon dont je travaille se situe en amont. Généralement je prends des photos tout au début de la création de la pièce. En travaillant avec les danseurs, je peux seulement imaginer ce que sera la future performance. Et bien sur il est intéressant de savoir si le travail que j'ai fait correspond à la vraie pièce de théâtre. Donc, parfois, je vais aller voir la première. Il est important pour moi de voir si les photographies ont un sens et si la pièce correspond à ce qui m`a été initialement décrit.
P.: Qu'est-ce que vous appréciez le plus dans votre carrière?
CN: Avec les expositions que j'ai faites, je dois faire beaucoup de voyages. Des voyages à l'étranger pour des séances photos, ce qui est toujours sympa. J'ai aussi apprécié de travailler avec des danseurs et des gens créatifs. Les danseurs ont toujours beaucoup d'énergie et sont toujours actifs. Quand vous leur demandez de faire quelque chose, toutes ces petites indications, ils n'ont jamais d`objections. Lorsque vous travaillez avec d'autres personnes qui n'ont pas d'entraînement physique, il peut être difficile de travailler de la même manière. J'aime aller voir des spectacles de danse, mais c'est différent quand vous travaillez avec des danseurs. C'est bien là, avec vous et c'est vraiment excitant. C'est ce que j'aime.

"À l'époque, je faisais de la sculpture et mes créations étaient d'envergure, et je n'avais pas d'endroit où les stocker, j'ai commencé à les prendre des photos d'elles avant de les détruire".